Accueil

Tout savoir sur l'agriculture biologique

Agence Bio http://www.agencebio.org Fédération Nationale de l'Agriculture Biologique http://www.fnab.org Ministère de l'Ecologie et du Développement Durable http://www.environnement.gouv.fr Ministère de l'Agriculture et de la Pêche http://agriculture.gouv.fr/ Agribio 06 - Agriculteurs bio des Alpes Maritimes http://www.civampaca.org/Agribio-Alpes-Maritimes

Les labels cosmétiques bio en France

Parmi les nombreux labels bio on trouve certains labels de cosmétique bio, c’est-à-dire des labels spécifiquement créés pour l’univers de la cosmétique bio.

Label Nature et Progrès

label cosmétique bio Nature et ProgrèsCréé en 1964, ce label n'est pas exlusivement dédié aux cosmétiques mais il est surtout connu et reconnu dans le monde des cosmétiques bio.

Il vise à garantir des produits sains et de qualité, tout en favorisant la préservation de notre planète.

Une de ses particularités est qu'il a rassemblé dès l'origine aussi bien des professionnels que des consommateurs.

C'est un label particulièrement exigeant, qui n'est attribué à des producteurs que s'ils respectent scrupuleusement une charte ansi que différents cahiers des charges techniques. Heureusement, une des forces de ce label tient en sa transparence : ces documents sont tous accessibles sur le site de la fédération, ce qui n'est pas toujours le cas pour les autres labels.

La fédération propose en outre un référentiel de certification privé contrôlé par Certipaq, également consultable sur leur site.

En savoir plus : label Nature et Progrès

Label Cosmebio

label Cosmebio (bio et eco)Cosmebio est un "jeune label", puisqu'il est né en 2002 de la volonté commune d'une dizaine de laboratoires cosmétiques désireux de se lancer sur la voix d'une "cosmétique éthique". Suite à leurs travaux et à l'élaboration d'une charte, c'est un cahier des charges particulièrement exigeant qui a été déposé auprès du Ministère de l'Economie, de l'Industrie et de l'Emploi. Il définit les contours de la "cosmétique Ecologique et Biologique".

Ce sont des organismes certificateurs indépendants, tels qu'Ecocert ou Qualité France, qui sont chargés de vérifier le respect du cahier des charges et donc de labelliser les produits cosmétiques.

Il existe deux labels :

  • le label Eco, pour des cosmétiques écologiques,
  • le label Bio, plus strict, pour des cosmétiques écologiques et biologique

En savoir plus : label Cosmebio

Label BDIH

label BDIH cosmétiques naturels contrôlésCe label  nous vient de chez notre voisin allemand, puisque le BDIH est une association d'entreprises allemandes de médicaments, de produits diététiques, de compléments alimentaires et de cosmétiques.

Il est ancré dans la législation européenne et est géré par Cosmebio. Là encore, ce sont des produits - et non des marques - qui sont labellisés.

Si aucun pourcentage précis d'ingrédients bio n'est précisé, il est indispensable que certains composants de base soient issus de l'agriculture biologique pour obtenir le label.

Le cahier des charges "cosmétiques naturels contrôlés" interdit notamment :

  • les colorants,
  • les parfums de synthèse,
  • les matières premières issues de la pétrochimie ou d'origine animale.

En savoir plus : label BDIH

Label Natrue

label NatrueLe label Natrue est encore plus jeune que le précédent, puisqu'il a été lancé en 2008, un an seulement après la naissance de la fondation du même nom.

Face à l'abondance de labels très disparates, pas toujours très clairs pour le consommateur et difficiles à respecter pour les producteurs, certains des principaux acteurs historiques du marché de la cosmétique naturelle en Europe (Weleda, Dr. Hauschka, Logona, Lavera...) ont décidé d'agir.

Ainsi est né le premier label à vocation internationale et à but non lucratif, qui définit la cosmétique naturelle et bio.

On dénombre actuellement plus de 160 marques certifiées Natrue à travers le monde.

En savoir plus : label Natrue